L'habit ne fait pas le député

par Julianne Dupont, 5e secondaire, cours de journalisme

assemblee nationale gc
- Source : Assemblée nationale du Québec -

Mercredi, 30 octobre dernier, j'ai eu l'opportunité de visiter l'Assemblée nationale du Québec pour la première fois de ma jeune vie. Tout d'abord, dès mon entrée dans cette enceinte, je me suis tout de suite sentie fortement intimidée: les procédures de sécurité me rappelaient celles de l'aéroport de Xi'an, une ville en Chine que j'ai visitée en troisième secondaire. 

Outre l'architecture éblouissante du Parlement, la partie de ma visite qui m'a le plus profondément marquée fut sans doute la période de questions à laquelle nous avons assisté au Salon bleu. Je ne peux m'empêcher de souligner la poigne de fer avec laquelle le président de l’Assemblée, M. François Paradis, a dirigé la séance. Il était tout à fait impartial et savait rappeler les ministres et les députés à l’ordre. 


Parlant de ces derniers, ma vision de mon gouvernement a été changée à tout jamais. Pour le meilleur ou pour le pire ? Personnellement, j'ai pensé que les députés et ministres étaient irrespectueux à certains moments, comme lorsqu'ils se balançaient des remarques lors du droit de parole d'un autre. Autrefois, je voyais ces députés et ministres comme des êtres presque surhumains en raison de leur place au gouvernement, mais de les voir se comporter parfois comme des enfants, me fit constater qu'ils sont humains, comme vous et moi. Somme toute, ce fut une expérience bien intéressante dont je me souviendrai longtemps.

TOI AUSSI,
VIENS VIVRE LE COLLÈGE !

DEMANDE UNE VISITE PERSONNALISÉE